Accueil Stratégie Les mains

Les règles Forum Infos Poker
poker le52.com

Forum poker - S'identifier - Forum Poker - S'inscrire
Dico Lexique Poker - Bonus Poker - Livres Poker - DVD Poker - Les meilleurs joueurs de Poker
Probalités départ - Probalités d' améliorations - Les statistiques - La position - Valeur avant le Flop
Le Bluff - Le semi-bluff - La lecture - Limit No limit
Le Texas Hold'em - L' Omaha - L' Omaha Hi/Lo - Seven Card Stud - Seven Card Stud Hi/Lo - Five Card


World Poker Tour Barcelone - Ludovic Lacay premier dauphin - Lehmann remporte le titre

Le Poker Français vient-il de trouver son nouveau porte drapeau en la personne de Ludovic Lacay ? C’est en tout cas notre impression après sa formidable performance lors de l’étape barcelonaise du World Poker Tour. Certes, la victoire échappe au jeune joueur, mais l’engouement déclenché par cette folle semaine barcelonaise est sans précédent en France. Après avoir dominé de la tête au pied la table finale, ludovic echoue aux portes de la gloire. Quoi qu’il en soit, cette épopée marquera à jamais l’histoire du poker français.

Pour cette table finale, pas moins de 6 nationalités différentes étaient représentées. Un russe (Vladimir Poleshchuk), un suédois (Christer Johansson), un coréen (Steve Sung), un danois (Gus Hansen), un liechtensteinois (Markus Lehmann) et enfin notre frenchy Ludovic Lacay.

Avec ce parterre hétéroclite, composé de joueurs ayant déjà une solide réputation et de joueurs en devenir, il fallait s’attendre à voir de l’action rapidement et à ce petit jeu c’est notre représentant qui s’illustre.

Première main de la journée, Lacay relance à 42 000 et Johansson sur-relance à 192 000 depuis le big blind. Pas de temps à perdre pour le joueur français : All-in pour 398 000. Le suédois paye et retourne A-Q. Soulagement quand Ludovic retourne A-A. Il est largement devant, avant le dévoilement du tableau : 10-8-8-Q-6 . « Cuts » (son surnom) double, voilà une journée fort bien engagée.

Sur la quatorzième main, nous perdons le russe Vladimir Poleshchuk. Au bouton, il lance ses derniers jetons au centre (120 000) avec K-9 . Longue réflexion du joueur coréen Steve Sung. Il sait que Vladimir doit bouger pour espérer vivre, il sait que le russe peut très bien être en semi bluff (classique avec le bouton et shortstake), enfin il ne doit engager qu’une infime partie de son tapis dans le coup – Il paye et découvre A -2. Pas d’améliorations pour Poleshchuk, le board : 5-3-2-10-A , apporte deux paires à son adversaire. Pour son parcours et ses efforts, Vladimir Poleshchuk repart avec 83 900 euros ($118,945).

Premier break de 10 minutes, qui se prolongera pendant deux heures et 37 minutes. Il y a visiblement quelques problèmes avec les caméras. Le tournoi ne peut reprendre avant d’avoir résolu ce petit incident. Pas idéal pour la concentration et l’implication, mais les joueurs font preuve de patience (comment faire autrement ?) et profitent du cadre exceptionnel.

Après cette pause interminable, les joueurs reviennent à la table, pressés d’en découdre.

Et ca se confirme sur la première main. Lehmann relance Under the gun à 60 000. Hansen sur-relance du small blind à 175 000, et Lehmann part all in pour 291 000. Hansen complète et montre A-10, il est devant Lehmann qui retourne 7-8 . Un coup discutable de la part du joueur liechtensteinois. Faire passer Hansen, même en sur-relançant, n’est pas chose aisée. Rien ne vient aider le joueur danois sur le tableau. Lehmann décroche même une paire de huit : K-8-2-9-2 . Preflop, le joueur liechtensteinois dispose de moins de 40% de chance de l’emporter.

22h15, nouveau coup d’éclat du joueur Tricolore qui élimine Gus Hansen. Le danois relance du small blind à 74 000 et Lacay paye au big blind. Sur le flop 4-6-Q, Gus part à tapis, insta-call de Lacay. Hansen l’annonce avant de voir les cartes de son adversaire « je suis mort » ».Effectivement Lacay retourne une nouvelle Paire d’As, Hansen n’a rien A-10 . Le turn et la rivière ne lui sont d’aucune aide, le danois termine 5 eme.

Ludovic réalisait déjà le rêve de beaucoup d’amateurs (une table finale pour un WPT), il concrétise, en plus, le fantasme commun à nombre d’entre nous : sortir une star, une vrai. Le français passe largement chip leader 1.800.000, suivi par Steve Sung avec 520.000, Markus Lehmann avec 460.000 et Christer Johansson avec 300.000.

Le tournoi continue sur un rythme effréné, nous offrant des coups incroyables. Et c’est d’ailleurs sur un coup digne d’un tournoi en ligne que sortira Steve Sung.

Steve Sung au bouton, limps pour 30 000, Lacay complète du small blind, Lehmann relance du big blind à 90,000. Sung réfléchis quelques minutes et annonce : all in. Lacay rapidement se couche mais Lehmann paye immédiatement avec A-A . Sung montre K-K . Sur le flop J-9-8 , le joueur liechtensteinois reste devant avec sa paire. Le turn fait exploser de joie les supporters de Sung : K. Rapidement pourtant l’inquiétude reprend le dessus. Lehmann dispose maintenant d’un tirage couleur. S’il tire un cœur, ou un as il remporte ce coup et c’est un 10 qui sort. Steve Sung, malchanceux, est éliminé en quatrième position et remporte 117 400 euros.

Johansson sera le suivant, tombant sous les coups de butoir de Markus Lehmann, particulièrement en réussite ce soir. Le joueur suédois, termine à la troisième position avec un gain de 151 000 euros.

Le heads-up peut commencer, le joueur français dispose d’un léger avantage en jetons : Ludovic Lacay : 1 809 000 - Markus Lehmann : 1 583 000.

Malheureusement, après 22 mains, le duel tourne définitivement à l’avantage de Markus Lehmann. Au bouton, ce dernier relance a 125 000. Lacay sur-relance à 350 000 et Lehmann complète. Sur le flop 8-5-3 , le joueur français est All-in, rapidement suivis par son adversaire avec K -8. Le représentant tricolore est derrière avec A-5. Le tournant et la rivière : 3-4, apporte la victoire de Markus qui décroché la son premier titre, 554,897 euros ($786,805).

Pour sa seconde place Ludovic Lacay remporte 295 200 euros ($418,505). Il n’a pu ramener en France, ce titre tant espéré, mais il gagne à Barcelone ses premières lettres de noblesses et toute la reconnaissance de la communauté francophone, pour nous avoir ainsi fait vibrer.

Cette première table finale, n’est que le début d’une carrière que nous lui souhaitons longue et riche en titre. A seulement 22 ans, le jeune toulousain affiche déjà de solides qualités et une lucidité démontrant toute l’étendue de son talent. Par sa sympathie affichée et toute sa décontraction, il pourrait devenir rapidement une des références du poker français.

Webdopoker auteur de l’article
World Poker Tour Barcelone - Ludovic Lacay premier dauphin - Lehmann remporte le titre

Play Online Poker E-Mail Contact - Accueil Accueil - © 2007 le52.com